Les 5 meilleures méthodes de révision pour retenir ses cours

Outre le fait de devoir garder un niveau élevé de motivation pendant la préparation de l’examen, ce qui est difficile pendant cette période c’est de devoir réviser pendant de nombreux mois. Au bout d’un certain temps, réviser toujours la même chose peut être vécu comme une tâche fastidieuse. Entre les matières à assimiler, les définitions à retenir et les concepts à comprendre, la charge de travail peut sembler insurmontable. Dans cet article, je vais te partager les 5 meilleures méthodes de révision pour retenir ses cours.

En effet, il existe des méthodes de révision efficaces pour aider les étudiants à organiser leur travail et à mémoriser plus facilement.

Il est donc indispensable d’utiliser des méthodes de révision pour retenir ses cours et optimiser son temps de travail. Et cela tombe bien, il y a plusieurs méthodes qui existent. Au regard de la densité du programme de l’examen, les simples fiches de révisions ne se suffisent plus à elles seules pour maîtriser les différentes matières.

Alors voici 5 méthodes de révision pour retenir ses cours qui t’aideront à maximiser la compréhension et la mémorisation des informations importantes pour obtenir le réussite que tu mérites.

Méthode 1 : Les fiches de révision

Comment parler des méthodes de révision sans commencer par les fiches de révisions ? En effet, c’est la méthode la plus connue, qu’on nous propose d’utiliser depuis le lycée, avec les fameuses fiches de lecteur pour le bac de français.

Malgré tout, je sais que certains étudiants n’ont jamais utilisé cette techniques pour apprendre leurs cours. Ce que je peux te conseiller c’est au moins d’essayer.

Le but des fiches de révision est de résumer au maximum les informations clés sur un sujet.

Cette méthode est efficace pour les cours qui peuvent se résumer en liste à points. Ainsi, on n’a plus qu’à apprendre chaque tiré pour se souvenir des éléments importants de la partie de cours.

Mais alors, comment faire des fiches de révisions efficaces ? Ce qu’il faut, c’est résumer au maximum les informations clés. Les fiches ne doivent contenir que les informations les plus importantes. En général, il ne doit s’agir que d’un mot par idée. Le but n’est pas de résumer son cours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment Floria a réussi l'examen de l'INCJ du premier coup ?

Pour effectuer des fiches de révisions efficaces, le mieux est d’utiliser de petites fiches : des fiches bristol par exemple. En se servant de feuille A4, le risque est d’écrire des phrases, ce qui n’est pas le concept des fiches de révisions.

Tu peux également utiliser des couleurs, notamment si tu as une mémoire visuelle. Tu peux surligner ou souligner pour rendre tes fiches plus mémorables.

Les fiches de révision restent l’une des meilleures méthodes de révision pour retenir ses cours.

méthodes pour retenir ses cours

Méthode n°2 : Les résumés

Contrairement aux fiches de révision, les résumés de cours sont des condensés d’un cours plus long. Le but est de raccourcir son cours pour qu’il ne tienne plus qu’en quelques feuilles. Tu réduis les phrases en éliminant toutes les tournures inutile. Tu ne garde que l’essentiel et l’idée principale du paragraphe que tu résumes.

C’est la technique que j’ai utilisée pour préparer l’examen. En effet, l’école nous fournissait des cours extrêmement complet et détaillés. Et finalement, en réécrivant le cours en supprimant les effets de style des auteurs, on gagne énormément de place. Psychologiquement, j’ai toujours préféré avoir une vingtaine de pages à réviser plutôt qu’une soixantaine.

Toutefois, pour créer des résumés de cours efficaces, il faut bien comprendre le concept qu’on résume. Pour cela, il convient de lire attentivement le paragraphe de cours qu’on cherche à résumer. Ensuite, on ne garde que les idées principales. On peut simplement raccourcir les phrases, ou utiliser ses propres mots. Ce qui compte c’est de comprendre ce qu’on réécrit.

Certaines personnes résument leur cours avec des listes à point ou des tableaux pour organiser les informations. Cela est propre à chacun, moi je sais que je n’arrive pas à retenir des informations dans un tableau. Pour moi, tous les tableaux se ressemblent et donc ça ne fait pas de sens pour moi.

L’avantage de cette méthode selon moi c’est qu’elle permet de gagner du temps dans ses révisions. On passe moins de temps à relire son cours qui fait 20 pages plutôt que son cours qui en fait 60. L’inconvénient de cette méthode c’est qu’elle prend du temps. Il est assez fastidieux et long de devoir réécrire son cours. Mais c’est un petit sacrifice qui par la suite porte ses fruits.

Méthode n°3 : Les flashcards

Je vais être honnête avec toi, je n’ai découvert cette méthode que récemment. Cela signifie que j’e n’en avais pas connaissance pendant mes études. Et quel dommage ! Je trouve que les flashcards sont une excellente méthode d’apprentissage.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Combien d'heures réviser par jour ?

Le concept est simple. Il s’agit de cartes qui contiennent des informations importantes telles que des définitions, des articles ou des concepts. D’un côté de la carte, tu écris le concept que tu veux mémoriser. De l’autre côté tu écris la définition ou l’explication détaillée. Tu peux même inclure des exemples pour illustrer le concept.

Cette technique peut facilement être utilisée pour la procédure civile par exemple. Pour retenir toutes les compétences des tribunaux et des juges, tu peux créer des flashcards pour tester régulièrement tes connaissances.

Cette technique peut aussi être utile pour retenir ses articles de Code. Certains numéros d’article doivent être appris par cœur. Les flanchards sont une excellente méthode pour les retenir.

N’hésite pas à me dire en commentaire si tu serais intéressé par des exemples de flashcards.

Méthode n°4 : Les cartes mentales

Les cartes mentales, ou mindmaps en anglais, sont des diagrammes visuels qui représentent les concepts et les idées sous forme de branches. C’est un peu la méthode à la mode. Tout le monde s’y met. Et pour cause, elle s’applique à n’importe quelle situation et n’importe quelle matière. Cette technique est même utilisée par certaines personnes pour organiser et gérer leur temps.

Le premier c’est que c’est une technique qui fait appel à la mémoire visuelle. Les informations présentées de manière graphique sont souvent plus faciles à retenir que les mêmes informations présentées de manière linéaire. Tout dépend de son type de mémoire.

Le deuxième avantage est que les cartes mentales permettent de réviser rapidement. Bon, je ne vais pas te cacher qu’on ne fait pas une carte mentale comme ça du jour au lendemain. Pour qu’elle soit efficace, il faut se renseigner un peu sur le sujet. Mais une fois qu’on maîtrise la technique c’est un gain de temps considérable.

En effet, elles ne reprennent que les informations essentielles à l’aide de mots clés. Elle permettent de synthétiser son cours. Et lorsqu’on révise dessus, on doit faire un travail de rappel pour se souvenir à quel concept correspond le mot.

Il existe plusieurs façons de créer ses mindmaps. Tu peux les faire à la main sur une feuille. L’idéal est de prendre une grande feuille, de type A3, car en fonction de ton cours, ta carte peut avoir de nombreuses branches. Tu peux aussi les faire sur ordinateur. Plusieurs logiciels proposent la création de mindmaps.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 podcasts à écouter pour développer sa culture générale

Tu l’auras compris, les cartes mentales ont plusieurs avantages. A toi de tester.

Méthode n°5 : Les questions-réponses

Les questions-réponses sont une méthode un peu similaire à celle des flashcards. La différence est que les questions ne sont pas obligatoirement écrites sur des cartes, et elles peuvent contenir plus de mots. Cette méthode peut être particulièrement efficace notamment pour la préparation des épreuves orales.

Le but est d’écrire des questions sur une feuille de papier ou sur un Word. Les questions doivent être choisies en fonction de la partie du cours qu’on cherche à retenir. Par exemple, si tu révises le droit des sûretés, tu pourrais écrire la question “Quelle est la différence entre une hypothèque et une garantie personnelle en droit des sûretés ?”.

Ensuite, tu écris la réponse. Assure toi que la réponse que tu prépares soit claire et précise. Ce qui compte c’est d’utiliser des mots clés pour t’aider à te rappeler de l’information importante.

Pour reprendre l’exemple ci-dessus, tu pourrais écrire :

  • Une hypothèque est une sûreté réelle qui donne au créancier le droit de saisir et de vendre le bien immobilier pour se faire payer. L’hypothèque est liée au bien et crée un droit de suite.
  • Une garantie personnelle est une sûreté personnelle qui engage la responsabilité du débiteur pour se porter caution en cas de défaillance. La garantie personnelle est liée à la personne et s’éteint si le débiteur change. L
  • a principale différence entre les deux est que l’hypothèque confère au créancier un droit de préférence sur le bien immobilier grevé, alors que la garantie personnelle n’offre aucun droit de préférence.

Les questions-réponses font partie des méthodes de révision efficaces. L’avantage de cette technique est qu’elle est plus stimulante que les autres.

Conclusion

Tu l’auras compris, tu n’as que l’embarras du choix de méthodes de révision efficaces.

Evidemment, il y a d’autres techniques qui existent. J’aurais pu te parler de la relecture, du surlignage de cours. Mais au regard des exigences de l’examen et de la densité du programme, je pense que ces techniques deviennent moins efficaces.

Ce que je peux te conseiller, c’est de les tester. Soit un sceptique intelligent si tu doutes de leur efficacité. Donc essaies-les et tu pourras choisir celle qui te convient le mieux. En diversifiant tes techniques, tu pourras reprendre un peu de plaisir dans tes révisions.

Cet article a 7 commentaires

Laisser un commentaire