Comment rebondir après un échec à l’examen ?

J’ai raté mon examen, j’ai fait tout ça pour rien”. C’est ce qu’on se dit après avoir échoué à l’examen. Il est difficile de rebondir après un échec à l’examen.

L’envie d’abandonner est le sentiment que l’on ressent quand on s’est énormément investi pour préparer l’examen, qu’on a travaillé dur mais qu’on a raté. A ce moment là, on a envie que d’une chose : abandonner. On ne veut plus entendre parler de cet examen qui nous pourrit la vie. Alors tant pis, ce n’est pas pour nous.

Mais non. Ces émotions ne doivent pas venir gâcher ton ambition. Certes c’est difficile à encaisser. Mais un échec ne doit pas mettre un point d’arrêt à tes projets. Mais alors, comment s’en remettre, retrouver la motivation et rebondir après un échec à l’examen ?

rebondir après un échec

Prendre du temps

On ne rebondit pas après un échec en quelques jours. Cela demande du temps. Et ce temps là, tu dois le prendre, et même te l’imposer.

Il faut que tu acceptes les émotions que tu ressens. Elles peuvent être variées, voire difficiles. Mais c’est normal.

Si tu as raté ton examen, tu as surement passé des mois à travailler dur pour le préparer. Déjà, il y a de grandes chances que tu sois épuisé. Tu es fatigué physiquement en mentalement. La pression et le stress retombent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  4 avantages à développer un état d'esprit positif

Il est donc très important de prendre du temps pour te reposer. Profite de ta famille et de tes amis. Fais tout ce que tu n’as pas eu le temps de faire pendant la préparation de l’examen.

Ce qu’il faut, c’est que tu coupes complètement avec l’examen : ne regardes pas les résultats des autres candidats, ne consultes pas les réseaux sociaux qui traitent du sujet. Il est trop tôt. Tu risques de voir les réactions de ceux qui ont réussi, les sujets que les autres ont eus. On connait tous ça, ce sentiment de se dire : j’ai pas eu de chance moi, si j’étais tombé sur ce sujet j’aurais réussi … Mais tu connais la chanson, avec des si…

Donc fais une pause avec tout ce qui est en rapport avec cet examen pour prendre le temps de digérer l’échec.

Analyser ses erreurs

Une fois que tu as pris le recul suffisant et que tu as récupéré émotionnellement, tu dois analyser les raisons de ton échec.

Tes émotions ont été digérées. Tu peux donc identifier tes points forts et tes points faibles. En d’autres termes, cela revient à prendre le temps d’identifier ce qui n’a pas fonctionné pour toi. C’est peut être ta façon de travailler. Tu dois peut être revoir ta méthode de révisions. Vérifies aussi que tu as bien respecté la méthodologie des exercices.

Bref, ce qu’il faut, c’est rechercher des moyens de t’améliorer à l’avenir. Tu as plusieurs options à ta disposition.

Si tu as échoué à l’écrit, tu peux demander à consulter ta copie. Généralement il y a très peu de commentaires sur les copies, mais tu peux toujours échanger avec les correcteurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Podcast

Si tu as besoin de renforcer certaines compétences, tu peux rechercher des ressources en ligne, demander de l’aide ou même rejoindre le groupe Facebook Ambition Commissaire de justice, pour correspondre avec d’autres étudiants qui préparent l’examen de l’INCJ.

Enfin, n’oublies pas que l’échec est une opportunité d’apprendre. Cette période d’analyse doit te permettre de te préparer efficacement pour la prochaine. Car oui, il y aura une prochaine fois !

Etre indulgent avec soi même

Si tu as échoué, tu ne dois pas te blâmer pour cet échec. Ca arrive. Il n’y a pas mort d’homme.

Tu n’es pas le premier et tu ne seras pas le dernier à avoir raté l’examen. Et pour cause, tu connais son degré de difficulté ! Et cela est désormais un avantage pour toi : tu sais à quoi t’attendre.

L’échec fait partie de la vie de tout le monde, et ça arrive même aux plus grands noms. C’est même souvent à cause (ou grâce) à leurs échecs que certaines personnes ont réussi à être là où elles sont aujourd’hui. Henry Ford, Bill Gates, Steve Jobs. Toutes ces personnes tu les connais. Et pourtant elles ont essayé des échecs avant de réussir. Prenons l’exemple de Walt Disney. Il a connu son premier échec quand il a créé une société de production animée en 1921. Cette société a fait faillite en 1923. Cela ne l’a pas empêché de persévérer, pour atteindre le succès qu’on lui connait.

Et des exemples comme ça, il y en a la pelle. Ces parcours sont très motivants et inspirants. N’hésites pas à me dire en commentaire si ces histoires t’intéressent. Personnellement je suis très admirative de ces personnes qui m’inspirent énormément. Et je serai ravie de te faire découvrir leur parcours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Réussir son entrée dans le monde professionnel

Tu l’auras compris, tu dois rester bienveillant envers toi même. Donc sois indulgent avec toi pour pouvoir rebondir après un échec à l’examen.

Persévérer

Ce n’est pas un échec qui doit te faire renoncer à ton ambition de devenir Commissaire de justice.

Avec les conseils ci dessus, et surtout le fait d’avoir analysé tes erreurs, il n’y a aucune raison d’échouer à nouveau.

Evidement juste après les résultats, on a tendance à se décourager et à vouloir abandonner. Je parle en connaissance de cause.

Après les épreuves orales, j’étais persuadée d’avoir raté. Les oraux ne s’étaient pas tous très bien passés. J’ai fini les épreuves vers midi. Les résultats étaient publiés le lendemain. Pendant ce temps j’étais déterminée : je ne repasserai jamais l’examen. Il demande beaucoup trop d’investissement pour un degré de difficulté énorme.

Finalement quand les résultats sont tombés, j’ai été la première surprise à être admise. Avec le recul, quelques jours et semaines après, je me disais que j’aurais évidemment retenté ma chance si je n’avais pas réussi. C’était ma vocation. Je n’avais aucun plan B, car c’est le métier que je voulais faire.

Donc il ne faut jamais rien lâcher. Il faut se remettre en question, mais persévérer et ne pas abandonner.

J’espère que ces conseils t’aideront à te remettre si tu as échoué à l’examen. N’hésite pas à me contacter si tu souhaites échanger à ce sujet, pour retrouver la motivation et te relancer dans les révisions.

Laisser un commentaire