7 techniques de productivité pour l’INCJ 2023

J’aurai pas le temps. C’est une phrase qu’on se répète à longueur de journée, à longueur de semaines. “Il faut que j’approfondisse cette matière, que j’aille voir un ami, mais je n’ai pas le temps”.

C’est une phrase passe partout, mais surtout une bonne excuse pour ne pas faire les choses que l’on n’a pas envie de faire. Pourtant, il existe des techniques de productivité qui permettent de mieux gérer son temps, pour enfin réussir à faire toutes ces choses essentielles mais pour lesquelles on pense ne pas avoir de temps. Au final, la clé de la productivité c’est l’optimisation de l’efficacité de ses efforts au travail. En gros, travailler moins mais travailler mieux. Ca fait rêver quand on prépare un examen non ?

Alors dans cet article, je vais te livrer les meilleures techniques de productivité, pour enfin faire toutes ce que tu as à faire, même si tu penses manquer de temps.

techniques de productivité

1. Créer un rétroplanning

Déjà, le planning est un indispensable pour l’organisation, et pour voir à long terme. Mais la cerise sur le gâteau, c’est le rétroplanning. Le rétroplanning c’est quoi ? C’est une technique de planification qui consiste à commencer par déterminer l’objectif final, puis à travailler à l’envers pour planifier les étapes nécessaires pour y parvenir.

C’est une méthode particulièrement utile quand on prépare un examen, car on a une date limite. Les dates des épreuves de l’INCJ 2023 sont tombées. Les écrits sont le 11 octobre 2023. A partir de cette date, tu pédales à l’envers pour t’organiser pour être prêt à cette date. Enfin quand je dis pédale, tu prends pas réellement ton vélo hein, c’est une image. Bref, on se comprend.

Mais par organisation, je veux bien évidemment parler de tes révisions, mais pas que. En effet, puisque tu vas passer plusieurs mois sur la préparation, il faut que tu prévois les choses de ta vie perso au cours de l’année : tes vacances, tes sorties etc.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment un stage en Licence peut booster son CV

De cette façon, tu auras une vision claire à long terme, et tu gagneras en productivité.

2. Identifier ses priorités

Identifier tes priorités, c’est d’abord savoir ce que tu dois travailler en priorité. Evidemment tu dois étudier toutes les matières du programme de l’examen. Mais certaines demandent plus de temps que d’autres. Par exemple, tu dois parfaitement maitriser les procédures civiles d’exécution et la procédure civile.

Tu dois aussi maitriser le droit commercial, mais pas de la même façon. Il y a certains aspects de la matière que tu n’as pas besoin de connaître par cœur. Par exemple, ce qui concerne la création d’une société n’est pas un élément essentiel pour l’examen.

Identifier ce qui compte est une des meilleures techniques de productivité, car tu sais exactement sur quoi tu dois travailler. Ainsi tu gagnes du temps pour te concentrer sur l’essentiel.

3. Perdre du temps pour en gagner

Les deux points précédents vont te demander un peu de temps. Surtout au début. A cela, il faut ajouter l’identification des méthodes de révisions qui vont fonctionner pour toi. Par exemple, si tu décides de faire des fiches de révisions, cela va te demander pas mal de temps.

Mais au final, prendre du temps au début peut être un gain de temps énorme pour la suite. Une fois que tes fiches seront faites, tu mettras beaucoup moins de temps pour revoir la matière. Cela te dégagera du temps pour réviser autre chose ou tout simplement pour t’accorder des temps de repos.

Donc n’aies pas peur de faire certaines taches qui te prennent du temps, ci celles-ci t’en font gagner au final.

4. Faire du vide autour de soi

Je te rassure, faire du vide autour de toi ne veut pas dire se séparer de ton conjoint ou tourner le dos à tes amis. Je veux parler de ton environnement.

Comme me le disait mon maitre de stage : un espace aéré est un étudiant apaisé. Aujourd’hui c’est à mon tour de donner ce conseil. Car c’est la réalité. Travailler dans un espace rangé permet :

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les principes fondamentaux du droit civil

1) D’éliminer les distractions : notre retard n’est pas attiré par tout ce qui peut se trouver autour de nous ;

2) De se focaliser sur l’essentiel. Ca ne sert à rien d’avoir tous tes cours autour de toi, si tu ne travailles que sur un pendant la journée ne prends devant toi que ce cours ;

3) De gagner en efficacité.

Tu l’auras compris, l’une des techniques de productivité est de faire le tri et de travailler dans un espace rangé et aéré.

5. Respecter la loi l’Illich

La loi d’Illich, quésaco ? C’est une loi aussi connue sous le nom de « loi du seuil de l’efficacité ». Selon elle, « la croissance continue de la productivité a atteint un seuil au-delà duquel elle devient contre-productive« .

En gros, c’est ce moment quand tu as tellement travaillé que tu as l’impression que tu ne peux plus rien retenir. Cette loi confirme ce sentiment. A faire de trop travailler, tu travailles mal. C’est comme si un médecin prescrivait des médicaments pour soigner un patient, mais qu’à force de prendre des médicaments, ce patient devenait encore plus malade qu’avant.

En effet, la préparation de l’examen est un travail qui se fait sur le long terme. Or, à vouloir chercher un niveau d’efficacité élevé pendant plusieurs mois, cela commence à avoir des effets négatifs sur la qualité de vie et le bien-être.

Pour éviter ce sentiment, ce qui compte c’est rechercher la qualité de travail, et non pas la quantité. Pour cela, il existe des techniques plus efficaces de mémorisation. Mais surtout, il faut réussir à reconnaitre ce moment où tu passes dans l’inefficacité. Dès que tu l’identifies, tu peux te dire qu’il est temps de faire une pause.

6. Savoir dire non

Malheureusement pendant la préparation de l’examen, tu vas devoir apprendre à dire non. Ce n’est jamais facile, autant pour toi que pour ceux à qui tu refuses une proposition. Et pourtant, c’est indispensable pour gagner en productivité.

Si tu as établi ton planning à la semaine et que tu as prévu une séance de travail tel jour, si quelqu’un te demande ou te propose de faire quelque chose qui va te désorganiser, c’est toi qui en paieras les conséquences. Cela va te générer du stress si tu prends du retard dans tes révisions. Or, on le sait, tu dois éliminer toute forme de stress pour rester en forme pendant la préparation de l’examen.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 méthodes efficaces pour préparer l'épreuve d'anglais

7. Optimiser ses temps off

Par temps off, je veux dire les moments de la journée ou de la semaine où tu n’as rien à faire. Il y aura forcément des moments, et tu pourras en être fier, où tu auras accompli les objectifs que tu t’étais fixés. L’une des techniques de productivité est d’utiliser ces temps creux pour faire une tache que tu pensais ne pas avoir le temps de faire.

Il peut s’agir de travailler sur quelque chose. Quand je parlais plus haut d’approfondir certains points de cours, ces petits moments de creux peuvent te permettre d’aller sur YouTube par exemple pour regarder une vidéo sur le sujet. Cela ne te demande pas une concentration extrême, mais au moins c’est fait. Au final tu seras fier et tu auras le sentiments d’avoir été très efficace.

Mais il ne s’agit pas uniquement du travail.. Personnellement, ce qui me stressait pendant les grosses périodes de révision c’était de maintenir l’ordre dans ma maison :  faire le ménage, s’occuper du linge. Bref toutes les taches pas très sympas mais dont on ne peut pas échapper. Au lieu de perdre du temps sur ton téléphone, utilise ces moments pour faire ces taches. Tu auras le sentiment d’avoir accompli tout ce que tu avais à faire dans la journée. En plus, ça nous fait bouger après une session de travail assis sur une chaise, et ça fait du bien à notre corps et à notre tête.

Conclusion

Tu l’auras compris, toutes ces techniques de productivité peuvent augmenter ton efficacité. Elles ne demandent pas un effort insurmontable mais peuvent apporter d’énormes bénéfices. Il faut réussir à s’imposer cette rigueur pendant la préparation de l’examen. Pour aller plus loin, tu peux lire cet article dans lequel je t’explique ce qu’il ne faut surtout pas faire, sauf si tu veux échouer à l’examen.

Laisser un commentaire