Reprendre ses études de droit pour se réinventer professionnellement

Changer de vie et de voie professionnelle est décision à la fois audacieuse et libératrice. C’est un pas courageux vers une vie plus épanouissante et stimulante. Et pour certains, changer de voie professionnelle implique reprendre ses études de droit. Si cette idée vous trotte dans la tête, vous êtes au bon endroit.

Avant de commencer, je tiens à souligner que cet article participe à un événement interblogueurs, dont le sujet est « Changer de vie pour aller mieux ? » organisé par le blog Fricaufeminin.

De nos jours, la reconversion professionnelle est devenue monnaie courante. Et cette tendance s’est encore plus accentuée depuis la crise du COVID (ou de la COVID pour les puristes). Obtenir un diplôme universitaire, d’études supérieures, et plus encore dans le domaine juridique, offre de nombreuses opportunités. Il s’agit d’un domaine offrant de nombreux débouchés, dans lequel la crise n’existe pas !

Ambition Commissaire de justice s’adresse aux étudiants en droit qui souhaitent préparer et présenter l’examen d’accès à la formation de l’INCJ pour devenir Commissaire de justice. Mais être étudiant ne signifie pas être jeune. Il n’y a pas d’âge pour se former, donc pas non plus pour reprendre ou commencer ses études !

Dans cet article, je vais m’attacher à exposer mes conseils pratiques à destination des personnes qui envisagent de reprendre leurs études à l’âge adulte, plus particulièrement dans le domaine du droit, qu’elles souhaitent devenir Commissaire de justice ou non.

Pour vous aider à vous lancer, je vais d’abord m’attacher à faire tomber les croyances limitantes qui empêchent de nombreuses personne à se lancer. Que vous soyez à la recherche d’une plus haute satisfaction professionnelle, d’un nouveau défi à relever ou tout simplement par conviction personnelle, il n’est jamais trop tard pour poursuivre vos rêves et embrasser une nouvelle carrière dans le domaine juridique.

Alors préparez-vous à découvrir les étapes essentielles pour réussir votre transition professionnelle, à explorer les ressources disponibles et à dépasser les doutes qui pourraient vous freiner. Reprendre ses études de droit peut ouvrir un monde de possibilités et de réalisations.

Prêt à découvrir les conseils et à briser les barrières qui vous retiennent ? Alors, plongeons dans cet article dédié aux adultes qui veulent changer de voie professionnelle et reprendre leurs études de droit.

Les croyances limitantes et comment les surmonter pour reprendre ses études de droit

Je suis trop vieux pour étudier

L’une des croyances limitantes les plus courantes qui empêche les adultes à reprendre leurs études de droit est liée à l’âge. Beaucoup d’entre nous ont tendance à penser qu’il est trop tard pour retourner sur les bancs de l’école et entamer une nouvelle carrière une fois que l’âge adulte est atteint. Nous pouvons nous sentir trop âgés, pensant que nos chances de réussir sont minces par rapport à celles des étudiants plus jeunes.

Cependant, il est essentiel de comprendre que l’âge n’est qu’un chiffre et qu’il n’y a pas de limite pour apprendre et évoluer professionnellement. Avec une bonne dose de motivation et une bonne organisation, la réussite est à portée de main.

En effet, la poursuite des études à un âge adulte présente même certains avantages. Tout d’abord, en tant qu’adulte, vous avez acquis une expérience de vie, une maturité et une perspicacité qui peuvent vous donner un avantage significatif dans vos études, notamment dans le domaine juridique. En effet, le droit est une matière qui demande une réflexion, et certains aspects permettent même de comprendre certains aspects de tout les jours (l’organisation administrative par exemple).

Ainsi, votre expérience professionnelle antérieure peut vous aider à mieux comprendre les concepts juridiques dans un contexte pratique.

De plus, les études de droit ne sont pas exclusivement réservées aux jeunes bacheliers. De nombreuses universités et établissements d’enseignement offrent des programmes et des cours adaptés aux adultes en reconversion professionnelle. Vous serez entouré d’autres adultes partageant la même passion pour le droit et motivés par leur désir de changer de voie professionnelle. Cela crée un environnement d’apprentissage favorable et encourageant où vous pourrez vous épanouir et atteindre vos objectifs.

Lorsque j’étais étudiante en Licence, j’avais un camarade de promo qui n’avait pas le bac. Il avait effectué une capacité en droit pour obtenir le niveau bac, et suivre une Licence de droit. Pour plus d’informations, je vous laisse consulter le site de l’ONISEP ou encore du CNED.

Il est également important de noter que la société reconnaît de plus en plus la valeur des adultes qui reprennent leurs études et font une transition de carrière. Les employeurs reconnaissent les compétences transférables et l’engagement des adultes qui se lancent dans de nouvelles disciplines. Votre détermination à poursuivre vos études en droit peut être perçue comme un signe de motivation, de persévérance et de volonté de se développer professionnellement, des qualités très appréciées dans le monde du travail.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 conseils pour éviter le syndrome de l'imposteur

Ne laissez pas l’âge être un obstacle sur votre chemin vers la réalisation de vos aspirations professionnelles dans le domaine juridique. Rappelons-nous que la réussite n’a pas de limite d’âge et que la poursuite de vos études en droit peut être une expérience enrichissante et gratifiante, quel que soit le moment de votre vie où vous choisissez de le faire. Alors, croyez en vous-même, en votre potentiel et en votre capacité à surmonter les défis. Votre âge ne détermine pas votre réussite, mais votre détermination et votre engagement envers votre parcours le font.

Je ne peux pas me permettre financièrement de reprendre mes études

Une autre croyance limitante commune qui empêche souvent les adultes de reprendre leurs études de droit concerne l’aspect financier. Beaucoup pensent qu’il est impossible financièrement d’être étudiant à l’âge adulte, en raison de leurs responsabilités financières et autres obligations familiales.

N’oubliez pas que le coût de la formation peut être considéré comme un investissement à moyen terme en vous même et dans votre carrière. Une fois diplômé, vous pourrez accéder à de meilleures opportunités professionnelles et augmenter votre potentiel de revenus. Il est essentiel de considérer les bénéfices à long terme plutôt que de se focaliser uniquement sur les dépenses immédiates. En effet, les professions juridiques, souvent professions libérales, permettent souvent d’avoir un revenu confortable.

Par ailleurs, il existe diverses aides financières pour soutenir les adultes qui souhaitent reprendre des études supérieures. Les bourses d’études, les prêts étudiants, les programmes d’aide financière et les possibilités de travail à temps partiel sont autant de moyens d’alléger le fardeau financier.

En outre, en France, nous avons la chance d’avoir des frais de scolarité peu élevés. Le volet financier et économique ne doit donc pas être un obstacle pour reprendre vos études de droit. Plus qu’un invesitissement financier, la reprise d’études doit être perçu comme un investissement en soi, ce qui est d’une valeur inestimable.

Faites des recherches approfondies, établissez un plan financier réaliste pour explorer toutes les options disponibles pour vous soutenir dans votre parcours. Avec une bonne planification et une gestion financière adéquate, vous pouvez réaliser votre projet de reprise d’études à l’âge adulte tout en gérant vos responsabilités financières existantes.

Je ne serai pas capable de réussir

Une autre croyance limitante qui empêche parfois de reprendre ses études de droit est la conviction de ne pas être capable de réussir. Les doutes quant à ses capacités à s’adapter à l’environnement universitaire, à assimiler de nouvelles connaissances complexes et à répondre aux exigences académiques peuvent être paralysants.

Cependant, il est essentiel de comprendre que la réussite ne dépend pas uniquement de l’âge ou du parcours antérieur. Les études de droit sont structurées de manière à enseigner progressivement les concepts juridiques, et les établissements d’enseignement fournissent souvent un soutien supplémentaire pour aider les étudiants à réussir.

Il est important de développer une mentalité de croissance et de se rappeler que l’apprentissage est un processus continu. Les adultes qui reprennent leurs études ont souvent une motivation et une discipline accrues, ce qui peut être un avantage lorsqu’il s’agit de consacrer du temps et des efforts à l’apprentissage.

De plus, il est essentiel de reconnaître que réussir académiquement ne signifie pas nécessairement obtenir des résultats parfaits ou être le meilleur de sa classe. Chacun a son propre rythme d’apprentissage et ses propres forces. L’important est de se fixer des objectifs réalistes, de travailler régulièrement et de faire preuve de persévérance.

Il est également crucial de tirer parti des ressources mises à disposition, telles que les bibliothèques universitaires, les tuteurs, les groupes d’étude et les professeurs. N’hésitez pas à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin.

Rappelez-vous que la confiance en soi et la persévérance sont essentielles pour surmonter cette croyance limitante. Visualisez-vous en train de réussir, fixez-vous des objectifs réalisables et célèbrez chaque étape de votre parcours académique. Vous êtes capable d’apprendre, de vous adapter et de réussir dans vos études de droit.

Avec une attitude positive et un état d’esprit de croissance, une volonté de travailler dur et une utilisation efficace des ressources disponibles, vous pouvez non seulement réussir, mais aussi vous épanouir dans votre parcours de reconversion professionnelle. Ayez confiance en vos capacités et rappelez-vous que le succès académique est à votre portée.

Les conseils pour reprendre ses études de droit

Identifier sa motivation

Lorsque vous envisagez de reprendre vos études et de vous lancer dans une nouvelle voie professionnelle, il est essentiel d’identifier votre motivation profonde. Qu’est-ce qui vous pousse à étudier le droit et à entreprendre cette reconversion ? Prenez le temps de réfléchir à vos aspirations, à vos intérêts et à vos valeurs.

Le domaine juridique est vaste et englobe de nombreuses spécialisations, allant du droit des affaires au droit pénal en passant par le droit de la famille. Identifiez les domaines qui vous intriguent et qui correspondent à vos centres d’intérêt. Peut-être avez-vous une passion pour la justice sociale, ou peut-être êtes-vous fasciné par le fonctionnement du système juridique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La méthode Feynman : meilleure méthode pour apprendre ses cours ?

Une fois que vous avez identifié votre motivation, utilisez-la comme un guide pour définir vos objectifs. Souhaitez-vous travailler en tant qu’avocat, dans le secteur juridique d’une entreprise ou peut-être comme conseiller juridique, voire devenir Commissaire de justice ? Avoir une vision claire de votre objectif final vous aidera à rester motivé et engagé tout au long de votre parcours d’études.

La reprise d’études est un investissement en temps, en énergie et en ressources, il est donc crucial d’être sincère avec vous-même quant à votre motivation. Établissez une liste des avantages que vous espérez retirer de cette reconversion, qu’il s’agisse de perspectives de carrière plus stimulantes, d’une plus grande satisfaction professionnelle ou d’une opportunité de contribuer au bien-être de la société.

N’oubliez pas que votre motivation peut évoluer au fil du temps, et c’est tout à fait normal. Restez ouvert aux nouvelles possibilités qui se présentent à vous et soyez prêt à ajuster vos objectifs en conséquence. L’essentiel est de partir sur une base solide, en ayant une compréhension claire de ce qui vous pousse à entreprendre ce voyage passionnant vers le droit.

En identifiant votre motivation, vous vous donnez une direction claire et une source de motivation qui vous aideront à surmonter les défis qui se présenteront. Vous serez en mesure de rester concentré sur vos objectifs, même lorsque les obstacles sembleront insurmontables. Alors, prenez le temps de vous interroger sur votre motivation

Évaluer ses compétences et ses acquis

Lorsque vous envisagez de reprendre vos études de droit, il est important de reconnaître les compétences et les acquis que vous avez déjà développés tout au long de votre parcours professionnel précédent. Votre expérience professionnelle peut constituer une base solide sur laquelle vous pouvez construire votre nouvelle carrière dans le domaine juridique.

Réfléchissez aux compétences que vous avez acquises dans votre domaine actuel. Peut-être avez-vous développé des compétences en résolution de problèmes, en prise de décision, en gestion du temps ou en communication. Ces compétences sont précieuses dans le domaine du droit, et vous pouvez les transférer et les appliquer de manière efficace.

En outre, la maturité et l’expérience que vous avez acquises dans votre vie professionnelle peuvent vous donner un avantage significatif. Les adultes en reconversion apportent souvent une perspective unique et une profonde compréhension du monde du travail. Votre expérience peut vous aider à mieux comprendre les enjeux juridiques dans un contexte pratique et à apporter des solutions réfléchies.

Il est également important d’évaluer vos compétences en communication, tant à l’écrit qu’à l’oral. Le droit exige une communication claire, concise et précise. Si vous avez déjà développé de bonnes compétences en communication dans votre carrière précédente, cela peut être un atout précieux dans vos études de droit.

Identifiez également les lacunes potentielles dans vos connaissances ou compétences liées au domaine juridique. Cela vous aidera à déterminer les domaines dans lesquels vous devrez vous concentrer davantage et où vous pourriez avoir besoin de soutien supplémentaire. Cependant, n’oubliez pas que vous êtes là pour apprendre et que tout le monde commence quelque part.

Ne laissez pas ces lacunes vous décourager, mais considérez-les comme des opportunités de croissance et d’apprentissage.

En évaluant vos compétences et vos acquis, vous serez en mesure de vous positionner de manière confiante dans votre parcours d’études en droit. Vous reconnaîtrez la valeur de votre expérience antérieure et utiliserez ces compétences comme un tremplin pour réussir dans votre nouvelle carrière juridique. Prenez le temps de réfléchir à vos forces et à vos capacités, et préparez-vous à les mettre en pratique dans votre voyage vers le droit.

Faire des recherches approfondies

Lorsque vous envisagez de reprendre vos études en droit, il est crucial de mener des recherches approfondies pour trouver le programme d’études qui correspond le mieux à vos besoins et à vos contraintes. Il existe une variété d’options disponibles, allant des études à temps plein aux programmes en ligne et aux formations pour les adultes en reconversion professionnelle.

Commencez par explorer les différentes universités et établissements d’enseignement proposant des programmes de droit. Consultez leurs sites web, étudiez les programmes offerts, les exigences d’admission, les spécialisations disponibles et les méthodes d’apprentissage.

Prenez également en compte les classements et les réputations des établissements, bien que ceux-ci ne doivent pas être les seuls critères de choix.

N’hésitez pas à contacter les conseillers d’orientation ou les responsables des admissions des établissements pour obtenir des informations supplémentaires. Ils pourront répondre à vos questions spécifiques, vous fournir des conseils personnalisés et vous guider dans votre processus de décision.

En parallèle, recherchez des témoignages d’adultes qui ont déjà repris leurs études en droit. Les forums en ligne, les groupes de discussion ou les réseaux sociaux peuvent être des sources précieuses pour trouver des conseils, des expériences et des encouragements de personnes ayant déjà vécu une reconversion professionnelle réussie dans le domaine juridique.

Pensez également à explorer les options de programmes flexibles qui pourraient mieux s’adapter à vos contraintes personnelles et professionnelles. Les programmes d’études à temps partiel ou en ligne peuvent offrir une plus grande souplesse, vous permettant de concilier vos responsabilités existantes tout en poursuivant vos études.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment maximiser sa productivité en connaissant son chronotype ?

En effectuant des recherches approfondies, vous serez en mesure de prendre une décision éclairée et de choisir le programme d’études qui répond le mieux à vos besoins et à vos objectifs. Cela vous permettra de vous sentir confiant et engagé dans votre choix, en sachant que vous avez exploré toutes les options disponibles.

N’oubliez pas que la recherche est une étape essentielle pour réussir votre transition professionnelle. Prenez le temps nécessaire pour collecter les informations pertinentes, posez des questions et évaluez attentivement vos options. Vous êtes sur le point de vous lancer dans une nouvelle aventure passionnante, et une recherche approfondie vous aidera à jeter des bases solides pour votre succès futur dans les études de droit.

Planifiez sa transition

Lorsque vous envisagez de reprendre vos études en tant qu’adulte en reconversion professionnelle, il est crucial d’élaborer un plan d’action clair pour concilier vos obligations familiales et professionnelles avec vos études. La gestion du temps, l’organisation et le soutien familial joueront un rôle essentiel dans votre réussite pendant cette période de transition. Pour en savoir, je vous invite fortement à lire cet excellent article sur comment trouver l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

Tout d’abord, évaluez attentivement vos engagements existants et identifiez les créneaux horaires disponibles pour vous consacrer à vos études. Créez un emploi du temps réaliste en tenant compte de vos responsabilités familiales, de votre travail et d’autres engagements. Définissez des plages horaires spécifiques pour étudier, faire des recherches, travailler sur des projets et préparer les examens.

La discipline personnelle et la gestion efficace de votre temps vous permettront de progresser de manière constante tout en équilibrant vos autres responsabilités.

En outre, l’organisation joue un rôle clé dans la réussite de votre transition. Assurez-vous de disposer d’un espace de travail dédié où vous pouvez vous concentrer sans être dérangé.

Utilisez des outils de gestion de tâches et de planification, tels que des agendas électroniques ou des applications, pour suivre vos échéances et rester organisé.

Prévoyez également du temps pour prendre soin de vous, vous détendre et recharger vos batteries. Une bonne organisation vous permettra de mieux gérer votre charge de travail et de maintenir un équilibre sain entre vos différentes sphères de vie.

Enfin, le soutien familial est crucial dans votre parcours de reconversion. Impliquez votre famille dans votre projet et expliquez-leur vos motivations et vos objectifs. Établissez une communication ouverte et transparente pour qu’ils comprennent les exigences de votre nouvelle entreprise et puissent vous soutenir.

Demandez leur aide lorsque cela est nécessaire, qu’il s’agisse de prendre en charge certaines tâches familiales ou simplement de vous offrir un soutien émotionnel. Un réseau de soutien solide vous aidera à surmonter les défis et à maintenir votre motivation tout au long de votre parcours d’études.

En planifiant soigneusement votre transition, en gérant votre temps, en vous organisant efficacement et en bénéficiant du soutien de votre famille, vous pouvez réussir à concilier vos responsabilités existantes avec vos études. N’oubliez pas que la

Conclusion

La reconversion professionnelle et la reprise d’études en droit peuvent être des défis intimidants pour les adultes qui envisagent de changer de vie. Cependant, en suivant les conseils et en surmontant les croyances limitantes, il est tout à fait possible de se réinventer professionnellement et de réussir dans cette nouvelle entreprise.

Nous avons exploré les différentes étapes de la reconversion professionnelle, de la réflexion sur ses motivations à la planification de la transition, en passant par l’identification des croyances limitantes et la gestion des obstacles potentiels. Il est important de se rappeler que chaque parcours est unique et qu’il est essentiel de s’adapter à ses propres circonstances et besoins.

La reprise d’études en tant qu’adulte comporte de nombreux avantages, tels que l’expérience de vie, la maturité professionnelle et la motivation accrue. Ces atouts peuvent être mis à profit pour exceller académiquement et professionnellement. Avec une planification soignée, une gestion du temps efficace, un soutien familial et une attitude positive, vous pouvez réussir à concilier vos responsabilités existantes avec vos études de droit.

La reconversion professionnelle est une aventure enrichissante qui offre de nouvelles perspectives, opportunités et réalisations personnelles. Ne laissez pas les croyances limitantes ou les défis apparents vous décourager. Rappelez-vous que votre désir de changer de voie et de poursuivre vos études en droit témoigne de votre détermination et de votre engagement envers votre propre épanouissement professionnel.

En suivant ces conseils, vous pouvez vous réinventer professionnellement et ouvrir les portes d’une carrière passionnante et épanouissante dans le domaine juridique. N’ayez pas peur de prendre ce pas audacieux et de poursuivre vos rêves. La reconversion professionnelle est une opportunité de croissance, d’apprentissage et de réalisation de soi.

Alors, préparez-vous à entamer ce voyage passionnant, à embrasser les défis et à saisir les opportunités qui se présentent. Vous avez le pouvoir de vous réinventer professionnellement et de tracer votre propre chemin dans le monde du droit. N’oubliez jamais que le succès est à la portée de ceux qui osent.

Bonne chance dans votre parcours de reconversion professionnelle et dans votre aventure d’études en droit !

Cet article a 3 commentaires

  1. Jouvenon

    Génial ! Tres bel article 👍 en effet, trop nombreux son ceux qui hésitent a se reconvertir vers leur métier de cœur… Merci de cette tres belle contribution !

  2. Christèle

    Bravo pour cet article.
    On a tous des croyances limitantes et une fois que l on arrive à les transformer, on ne peut qu évoluer vers notre objectif!

  3. Asma

    Bravo pour cet article sur la reconversion professionnelle vers le droit. Je pense que votre analyse est transposable à tout type de reprise d’études. Comme vous l’avez si bien souligné, le plus dur, reste la motivation. C’est effectivement une croyance qui peut nous freiner dans notre élan.

Laisser un commentaire