La confiance en soi face aux défis : comment surmonter les doutes et les peurs

As-tu déjà ressenti des doutes qui te font hésiter ou ne pas te sentir légitime, ou cette peur qui te t’empêche d’avancer lorsque tu es confronté à des défis ? Et je t’assure qu’il va falloir avec confiance en soi face aux défis.

Mais ne t’inquiète pas, tu n’es pas seul dans ce cas.

Vous êtes nombreux à vivre ce moment, et je suis moi-même passée par là. Mais devine quoi ? Tu as en toi la force et la capacité de surmonter ces doutes et ces peurs.

C’est d’ailleurs la raison d’être de ce site, pour t’accompagner sur ce chemin, et te permettre d’acquérir une confiance en toi inébranlable.

Dans cet article, je vais te montrer comment tu peux surmonter tes doutes et tes peurs, et renforcer ta confiance en toi face au défi qui se présente à toi.

Mais avant de commencer, je tiens à souligner que cet article participe à un événement interblogueurs, dont le sujet est “L’importance de la confiance en soi dans ses activités professionnelles et personnelles” organisé par le blog https://mickaelcailleau.fr. Je t’invite d’ailleurs grandement à consulter ce site, qui sera un excellent complément à la lecture de cet article. Je te conseille particulièrement les articles 19 Livres pour prendre confiance en soi ou encore Croire en soi : les secrets pour gagner en confiance.

Pour augmenter ta confiance en toi, il est important de reconnaître et de comprendre les doutes et les peurs qui peuvent te freiner. Que ce soit la peur de l’échec, le doute de tes propres capacités ou même la comparaison constante avec les autres, ces sentiments sont tout à fait normaux. Mais ne laisse pas ces doutes te définir.

Tu dois tout d’abord changer ta perception de l’échec. Tu dois la voir comme une opportunité d’apprentissage et de croissance plutôt que comme une indication de ta valeur personnelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Réussir son entrée dans le monde professionnel

Alors, es-tu prêt à te libérer des doutes et des peurs qui te retiennent ? Prépare-toi à surmonter ces défis avec assurance et à construire une confiance en toi solide.

Dans cet article, je vais te partager des conseils pratiques, des stratégies et des encouragements pour t’aider à développer une confiance en toi inébranlable face à l’examen. Prêt à te lancer ? Allons-y !

positive-g8cfe4a42b_1280

La confiance en soi, c’est quoi ?

Je suis bien gentille à te dire qu’il faut avoir confiance en toi pour réussir l’examen. Mais concrètement, la confiance en soi c’est quoi ?

La confiance en soi est souvent confondue avec l’estime de soi. Et pourtant, une petite nuance différencie ces deux notions.

En effet, lorsque tu as confiance en toi, tu crois en tes capacités. L’estime de soi, quant à elle, se réfère à l’évaluation globale que tu as de ta propre valeur.

La nuance est fine n’est ce pas ? Mais en fait la confiance en soi est une composante de l’estime de soi.

Bref, en gros, en ayant confiance en toi, tu vas estimer que tu es capable de faire face à certains défis de ta vie. Et l’examen n’en est pas un moindre !

Donc tu l’auras compris, il est indispensable d’avoir confiance en toi pour réussir l’examen. Si tu ne crois pas en tes capacités, tu risques d’échouer.

Reconnaître et comprendre les doutes et les peurs

Maintenant que tu sais ce qu’est la confiance en soi, comment faire pour en avoir ?

Pour commencer, il faut identifier et comprendre tes doutes et tes peurs.

Alors, quelles sont tes peurs ? Puisque je suis passée par ce que tu vis actuellement, je pense ne pas me tromper en disant que ta plus grande peur c’est d’échouer.

Et à cette peur de l’échec il faut souvent ajouter la peur de décevoir.

Ton entourage est forcément au courant de ton projet professionnel. Il te voit travailler dur, et ce ne serait pas facile de devoir finalement leur annoncer que tu n’as pas réussi.

Mais ces peurs sont tout à fait normales. Il faut les accepter, et surtout réussir à vivre avec. Car je t’assure, elles vont te suivre tout au long de ta préparation de l’examen.

En effet, tu vas passer des semaines voire des mois à te focaliser sur les révisions, à te consacrer à ton objectif. Tu risques de devoir sacrifier des moments avec tes proches pour travailler et atteindre ton but. Tu as peut être suivi une prépa dans laquelle tu as investi de l’argent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Podcast

Il t’a fallu travailler dur et investir du temps et des efforts dans ta préparation.

Alors qu’est ce qui pourrait être pire que d’échouer ? Je vais te le dire : tout ! Il y a pire que de ne pas atteindre ses objectifs, d’autant plus ses objectifs professionnels.

Alors évidemment c’est dur à encaisser. Je ne dis pas le contraire. Mais tu t’en remettras. Il n’y a pas mort d’homme. J’ai d’ailleurs rédigé un article sur ce sujet, pour t’aider à dédramatiser l’examen.

N’oublies pas qu’il ne s’agit que d’un examen, avec un degré de difficulté très élevé ! Le taux de réussite est faible, donc il y aura toujours plus d’étudiants qui vont échouer que d’étudiants qui vont réussir.

Donc il y a pire que de ne pas réussir l’examen. Ce qui compte, c’est de savoir pourquoi tu as échoué. Et c’est peut être car tu n’as pas suffisamment travaillé, ou du moins suffisamment bien travaillé.  C’est d’ailleurs le point suivant que je vais développer pour t’aider à gagner en confiance en toi.

Renforcer ses compétences

Tu l’auras compris, jusqu’au jour des résultats tu vas douter et avoir peur.

Mais alors, pour atténuer ces craintes et augmenter ta confiance en toi, la meilleure solution est encore de renforcer tes compétences.

C’est en travaillant régulièrement, en utilisant les bonnes méthodes que tes doutes vont s’estomper.

Même si nous sommes tous différents, il y a bien une chose que l’on fait tous : la procrastiner. Et pourtant, c’est bien ça qui augmente nos doutes et fait monter le stress.

Que quelqu’un ose me dire qu’il est serein lorsqu’il passe son après midi à regarder Netflix au lieu de réviser. Que quelqu’un me dise qu’il profite sereinement de ses vacances alors qu’il sait qu’il devrait être en train de faire ses fiches de révisions.

Non, si tu ne t’impliques pas à 100%, si tu ne t’investis pas à 100% dans ton projet, tu ne pourras pas être confiant face à l’examen.

Comme je l’ai dit plus haut, la confiance en soi c’est de croire en ses capacités. Et comment croire en ses capacités en sachant qu’on n’a pas travaillé suffisamment, en sachant qu’on arrive le jour de l’examen avec des lacunes ? Je te laisse répondre à cette question en commentaire …

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment rebondir après un échec à l'examen ?

Se faire accompagner

Pour gagner en confiance en soi, l’une des solutions est évidemment de bien s’entourer. En effet, penser que tu es seul face au défi qui t’attend ne fera qu’augmenter tes doutes et tes craintes.

Les premières personnes qui peuvent t’accompagner sont bien sûr tes proches : ta famille et tes amis. Ce sont eux qui vont te soutenir, t’encourager et te motiver tout au long de la préparation de l’examen. Ce sont les personnes qui ont toujours été la pour toi, qui t’ont aidé à arriver là où tu en es aujourd’hui.

Alors n’hésites pas à partager tes craintes quand tu en ressens le besoin. Ils t’aideront surement à relativiser, ce qui te permettra de regagner en confiance en toi.

Par ailleurs, ce qui est important c’est de pouvoir échanger avec d’autres étudiants qui préparent également l’examen. Vous devez donc vous soutenir et vous aider entre vous. Il n’y a pas de compétition à ce stade de tes études. Tous les conseils sont bons à prendre, et c’est est une source de motivation importante ! Pour t’aider à échanger avec d’autres étudiants, j’ai d’ailleurs créé un groupe Facebook, que tu peux rejoindre en cliquant sur ce lien.

Enfin, que tu sois encore à la fac pendant la préparation de ton examen, ou que tu suives une prépa, n’hésites pas à solliciter les intervenants, les formateurs. Ces professionnels peuvent dissiper tes doutes, en te permettant de te rendre compte que tu as déjà assimilé tout un tas de connaissances, et que tes peurs ne sont pas fondées. Si tu bloques sur certaines matières, ils pourront de donner des éclaircissements et des précisions pour te permettre une meilleur compréhension.

Rappelle-toi que demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse, mais une preuve de courage et de détermination. Trouver du soutien et de l’accompagnement pendant ta préparation à l’examen peut te fournir des ressources supplémentaires, des perspectives nouvelles et une motivation accrue.

N’hésite pas à t’appuyer sur les personnes qui sont prêtes à t’aider et crois en toi-même. Tu as le pouvoir de réussir cet examen avec confiance et succès !

Cet article a 2 commentaires

  1. Reda

    Merci pour l’article.
    Si vous cherchez un peu d’inspiration pour passer à l’action, je vous recommande chaudement le livre « Un Rien Peut Tout Changer » de James Clear. C’est comme un manuel pratique pour donner un coup de fouet à votre confiance en vous et pour enfin faire bouger les choses.

Laisser un commentaire