La méthode Feynman : meilleure méthode pour apprendre ses cours ?

Quand on prépare un examen, pour la plupart des étudiants, l’une des choses les plus difficile est de retenir tout ce qu’on nous demande d’apprendre. En fonction des cours, on a même du mal à comprendre ce qu’on essaie d’apprendre (coucou le droit des sûretés), et il n’y a pas de mystère, si on ne comprend pas, on ne retient pas. Mais j’ai une bonne nouvelle pour toi : la méthode Feynman !

C’est une méthode développée par le célèbre physicien Richard Feynman qui te permettra d’expliquer n’importe quel concept de manière simple et compréhensible.  Elle fait, selon moi, partie des méthodes les plus efficaces de mémorisation.

Dans cet article, on va découvrir ensemble cette méthode super efficace et surtout, on va voir comment l’utiliser pour enfin comprendre tous tes cours, et surtout les retenir. Alors, qu’est-ce que la méthode Feynman ? Comment fonctionne-t-elle ? Dans cet article, je vais répondre à toutes tes questions pour que tu puisses enfin apprendre tes cours efficacement.

Présentation de la méthode Feynman

Méthode Feynman

Le principe de la méthode Feynman repose sur une idée simple : pour comprendre un concept, il faut être capable de l’expliquer de manière simple et compréhensible à quelqu’un d’autre.

En d’autres termes, si tu es capable d’expliquer un concept de manière simple, c’est que tu l’as compris. Et c’est là que la méthode Feynman entre en jeu.

La méthode Feynman se décompose en quatre étapes simples.

Choisir un concept ou une notion

Choisir un concept ou une idée à comprendre ou maîtriser est la première étape de la méthode Feynman.

Il faut donc isoler un concept que tu as du mal à comprendre, mais pas une partie de cours toute entière dans sa globalité. Par exemple, en matière d’exécution, tu peux prendre la saisie revendication.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La liste des soft skills incontournables en 2023

Commence donc par passer en revue ton cours et identifie les concepts clés du sujet. Si tu as déjà des notes, tu peux les examiner pour trouver les thèmes ou les mots récurrents.

Ecrire le concept sur une feuille de papier

Ca semble bête, et ça l’est. Mais la base du principe est d’écrire ce mot clé que tu veux approfondir et maitriser sur une feuille de papier.

Il est très efficace d’utiliser un support papier. En informatique, ton travail de réflexion serait limité. En écrivant à la main, tu peux écrire tous les mots qui te passent pas la tête. Car une fois que tu as identifié le sujet que tu veux traiter, il faut que tu écrive tout ce que tu sais à ce propos.

Par la suite, tu dois t’interroger sur toutes ces notions.

Expliquer le concept

Par expliquer le concept, je veux dire qu’il faut que tu sois capable d’exposer la notion comme si tu devais l’enseigner à un enfant de cinq ans.

Pour cela, tu vas devoir utiliser des mots simples et des phrases courtes. Évite les termes techniques et compliqués dans un premier temps.

Identifier les zones d’ombres

Cela revient à mettre le doigt sur les termes que tu ne comprends pas vraiment. Au début, il peut y en avoir beaucoup. C’est normal. Ne te démotive pas et surtout ne baisse pas les bras.

Retourne à tes notes ou à tes cours pour essayer de comprendre ces points difficiles. Tu peux aller chercher d’autres ressources pour approfondir le sujet, pour arriver à vraiment comprendre ce que tu cherches à apprendre.

Réexpliquer le concept

A nouveau, tu dois réexpliquer le concept. Mais cette fois utilise des termes plus techniques : c’est à ce moment que tu reprends ton habit de juriste, en utilisant les termes appropriés.

Cette étape est essentielle. Tu dois vérifier que tu comprends vraiment tous les termes et les concepts que tu as utilisés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 conseils pour éviter le syndrome de l'imposteur

Application de la méthode Feynman : exemple de la procédure d’appel

Maintenant que tu as compris en quoi consistait le principe de la méthode Feynman, tu dois te demander comment l’appliquer concrètement à tes cours.

Il faut savoir que cette méthode est particulièrement efficace pour comprendre les concepts juridiques complexes. Par exemple, pour la procédure civile, si tu as du mal à assimiler certains aspects de la procédure civile, la méthode Feynman peut t’aider à y voir plus clair.

Prenons l’exemple de la procédure d’appel. Si tu veux utiliser la méthode Feynman pour comprendre toutes les subtilités, commence par écrire “appel” au milieu d’une feuille.

Ensuite, écris tout ce que tu sais sur ce sujet sans regarder tes cours. Tu vas écrire les délais d’appel, les jugements susceptibles d’appel, les parties qui peuvent faire appel. N’hésite pas à écrire ce que tu penses être vrai, même si tu n’en es pas sûr.

Une fois que tu as terminé, prends une petite pause. Prends un moment pour réfléchir sur ce que tu viens d’écrire.

Maintenant, reprends ta feuille et lis ce que tu as écrit. Pose-toi des questions sur les concepts que tu as mentionnés. Quels articles du Code de procédure civile traitent de l’appel ? Quelles sont les conditions pour faire appel ? Quels sont les effets de l’appel ? Prends des notes sur tes questions.

À partir de ces questions, commence à chercher les réponses dans ton cours ou dans ton Code. Lis les sections correspondantes et essaie de comprendre les concepts clés. Prends des notes sur les informations importantes.

Une fois cette étape terminée, prends une nouvelle feuille de papier et rédige un résumé de cette partie du cours. Comme je l’ai dit, c’est cette étape qui est décisive. C’est à ce moment que tu dois utiliser tes propres mots et essayer de simplifier autant que possible les concepts clés.

Ne t’inquiète pas si tu ne connais pas tous les détails à ce stade, l’important est de comprendre les grandes lignes, et d’être capable de les expliquer à un enfant de 5 ans. Tu pourrais dire quelque chose comme : “L’appel tend, par la critique du jugement rendu par une juridiction du premier degré, à sa réformation ou à son annulation par la cour d’appel.” ou plus simplement “Les décisions rendues en premier ressort sont susceptibles d’appel”.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 5 meilleures méthodes de révision pour retenir ses cours

Tu peux ensuite continuer à expliquer les différentes décisions qui peuvent faire l’objet d’un appel : jugement rendus en premier ressort, ordonnance de référé, décision du juge de l’exécution. Veille toujours à utiliser des termes simples.

Enfin, relis ton résumé et compare-le avec ce que tu as appris de tes lectures et de tes notes. Si tu as des erreurs ou des lacunes, corrige-les en relisant tes sources.

Répète le processus jusqu’à ce que tu sois sûr d’avoir compris tous les concepts clés de la procédure d’appel.

Alors, la méthode Feynman, on en pense quoi ?

La méthode Feynman, elle est assez simple non ?

Malheureusement, je ne connaissais pas cette méthode quand j’étais encore étudiante. Elle aurait changé ma vie. Cela m’aurait évité de passer des heures et des heures à relire mes cours, à être devant les fiches de façon totalement passive. Parce qu’il ne faut pas se mentir : quand on ne comprend pas un concept, ce n’est pas parce qu’on va le relire 30 fois qu’on va finir par le comprendre. Au mieux, on va réussir à l’apprendre par cœur et bêtement. Mais si on est interrogé sur ce sujet, on sera incapable de développer un raisonnement.

Alors ou, cette méthode de révision prend un peu plus de temps que les autres. Elle nécessite un travail actif. Mais finalement, si elle est plus efficace ? Ca vaut le coup, non ? Et en plus, comme tu peux le voir, c’est un moyen beaucoup moins ennuyant et plus stimulant d’apprendre ses cours.

Tu l’auras compris, la méthode Feynman te permettra de mieux retenir l’information et de te sentir plus confiant dans tes connaissances.

Laisser un commentaire