Combien d’heures réviser par jour ?

Il y a une idée reçue qui a la vie dure : plus on travaille, plus on augmente nos chances de réussite. J’ai une bonne nouvelle pour toi : c’est faux. En effet, ce qui compte ce n’est pas la quantité de travail, mais c’est la qualité. Un étudiant peut passer 10 heures par jour devant ses cours, et ne rien avoir retenu à la fin de la journée, alors qu’un autre peut avoir travaillé 4 heures et avoir été très efficace. Mais alors, combien d’heures réviser par jour ?

Cette question n’appelle pas une réponse unique. En effet, elle va être différente d’un étudiant à l’autre, et aussi du délai plus ou moins proche de l’examen.

Dans cet article, je vais t’exposer les différents facteurs qui vont déterminer combien d’heures réviser par jour, et je vais te partager les meilleures pratiques pour déterminer la durée idéale de révision quotidienne.

heures réviser par jour

Les facteurs à prendre en compte

Comme je l’ai dit, il y a différents facteurs qui vont déterminer combien d’heures réviser par jour.

La matière étudiée

Ce qui va déterminer combien d’heures réviser par jour, il faut d’abord prendre en compte le cours que tu dois apprendre. En effet, on ne peut pas réviser le droit des personnes de la même façon que le droit des sûretés. Certaines matières vont demander beaucoup plus d’investissement que d’autres.

Les matières qui vont demander plus de temps sont celles qui n’ont pas été vues pendant le parcours universitaire, en Master ou en Licence. Par exemple, pour ma part, je n’avais jamais eu de cours sur le droit des baux. Evidemment j’ai suivi le cours de droit des contrats spéciaux, mais celui enseigné à la fac était beaucoup trop succin pour maitriser toutes les spécificités des baux que demandent l’examen : le bail commercial, la loi du 6 juillet 1989 relative au bail d’habitation etc.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Rester concentré pendant de longues heures de révision : les meilleures techniques

J’ai donc du passer de nombreuses heures pour comprendre et me familiariser avec tous les aspects de cette partie du droit des obligations.

Pour les matières ou les parties de cours plus compliquées, je te conseille de te réserver un créneau pendant des journées libres : les week-end par exemple. Il vaut mieux s’accorder plusieurs heures pour ne pas bâcler la partie du cours, si tu sais que tu ne vas pas disposer de beaucoup d’heures sur une journée.

Par ailleurs, plus tu vas te rapprocher des épreuves, plus tu devras augmenter tes heures de travail. Tu ne vas pas partir en vacances la semaine précédent les première épreuves. Tes heures de travail seront donc plus nombreuses à l’approche de l’examen.

Le temps disponible pour réviser

Ton temps disponible va dépendre de ce que tu fais pendant la préparation de l’examen. Est ce que tu es salarié ? Est ce que tu es encore étudiant ? Est ce que tu ne te consacres qu’à la préparation de l’examen ?

Si tu occupes un emploi salarié, tu travailles sûrement entre 7 à 8 heures par jour, à moins d’être à temps partiel. Il est donc illusoire d’imaginer réviser 6 heures par jour dans ces conditions.

Par ailleurs, tu as forcément d’autres impératifs dans ta journée, comme manger et dormir (oui, il parait que c’est important). Et ces moments sont même prioritaires sur tes heures de révision. Tu ne dois pas les sacrifier au motif que tu n’as pas atteint ton quota de révision journalier.

Ainsi, rien qu’en décomptant tes heures de sommeil et de repas, tu peux déduire entre 10 et 12 heures par jour.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  3 podcasts à écouter pour développer sa culture générale

A cela, il faut également décompter tes moments de vie sociale. Préparer un examen ne doit pas signifier faire une croix sur ta vie sociale. Il faut donc continuer à t’octroyer des moments avec ta famille et tes amis.

Grâce à un rétro planning efficace, tu pourras organiser tes révisions, pour atteindre tes objectifs à la semaine, tout en continuant à faire des activités à côté.

La fatigue mentale

Réviser demande beaucoup d’énergie. C’est stressant et très prenant. Si tu cherches à réviser de nombreuses heures par jour, tu risques de faire surchauffer ton cerveau. Et qu’est ce que tu vas y gagner au final ? Un surmenage et une démotivation. Car oui, le burn-out concerne aussi les étudiants.

Il faut donc savoir s’écouter et écouter son corps et ses besoins. Il y aura des moments où tu n’auras pas envie de travailler, où tu n’arriveras pas à te concentrer. Dans ces moments là, inutile de chercher à réviser 8 heures par jour. Il vaut mieux s’octroyer une pause, et s’y remettre le lendemain.

La clé du succès : les révisions régulières

Ce qui compte avant tout, c’est de fournir un travail régulier. Si tu veux réussir , je te conseille de te concentrer sur la régularité plutôt que sur l’intensité.

En effet, il vaut mieux travailler 2 heures par jour, mais s’y tenir sur le long terme, plutôt que de réviser 10 heures le samedi et le dimanche, et ne plus rien faire de la semaine.

En appliquant cette méthode, déjà tu ne de dégouteras pas des révisions. Qui peut se fixer une session de 10 heures de révision en une journée, sans être découragé avant de commencer ? Pas grand monde.

Par ailleurs, en diminuant ton temps de révision mais en travaillant régulièrement, tu pourras appliquer la méthode de la répétition espacée. Cette méthode permet de retenir les informations sur le long terme. C’est ce qui compte lorsqu’on prépare un examen professionnel. Il ne s’agit plus de bachoter pendant des heures deux semaines avant un partiel pour tout oublier 2 jours après l’examen. L’examen de l’INCJ requiert l’acquisition de connaissances sur le long terme.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La liste des soft skills incontournables en 2023

Donc, en travaillant régulièrement, tu te donneras plus de temps pour assimiler les informations et pour comprendre les concepts en profondeur. Cela te permettra de mieux mémoriser et d’appliquer ce que tu as appris.

En revanche, si tu optes pour des sessions de travail intenses mais espacées dans le temps, tu risques de perdre une partie de tes acquis entre chaque session et de devoir reprendre à zéro à chaque fois.

Mais alors, combien d’heures réviser par jour ?

Le premier conseil que je peux te donner, c’est de respecter ton chronotype. En sachant le moment de la journée pendant lequel tu es le plus efficace, tu pourras organiser tes sessions de révisions en fonction de ce moment. Cela te permettra de réduire ton temps de travail. Car en réalité, c’est ce que l’on recherche non ? Travailler moins mais mieux.

Ensuite, au risque de te décevoir, il n’y a pas de temps idéal de révision pour réussir. Il va y avoir des jours où tu vas pouvoir travailler 7 heures en étant ultra efficace, et d’autres jours où tu ne pourras réviser qu’une heure et te rendre compte que tu ne retiens rien.

Ce qui compte, c’est de t’imposer une rigueur, en travaillant régulièrement. Je te conseille de travailler en semaine au minimum une heure par jour. Deux heures serait mieux. Ainsi, tu maintiendras un rythme et une habitude de travail, qui est indispensable pour réussir et entretenir tes connaissances. Cela t’évitera aussi de te générer un stress, voire une culpabilité inutiles.

Quoi qu’il en soit, ce qui compte c’est de rester en forme. Pour cela, tu dois t’écouter, et écouter ton corps. Si ce sujet t’intéresse, je t’invite à consulter cet article, dans lequel je te partage mes conseils sur comment rester en forme pendant la préparation de l’examen.

Laisser un commentaire