5 méthodes efficaces pour préparer l’épreuve d’anglais

De nos jours, la maîtrise de l’anglais est une compétence indispensable, aussi bien dans sa vie personnelle que professionnelle. C’est la raison pour laquelle pour devenir Commissaire de justice, il y a désormais une épreuve d’anglais à l’examen d’accès à la formation de l’INCJ. Il s’agit d’une épreuve orale, un entretien de 15 minutes, et cette épreuve est notée au coefficient 1. Dans cet article, je vais te partager 5 méthodes efficaces pour préparer l’épreuve d’anglais. Let’s go.

Mais avant je veux être honnête avec toi : ce n’est pas l’anglais qui fera que tu vas réussir ou échouer à l’examen. Mais il y a quelques points à gagner facilement si toutefois tu te prépares correctement. Alors pourquoi s’en priver ?

Cette épreuve peut être facile, voire même agréable à préparer. Une fois de plus, ce qui compte, c’est d’anticiper. Il vaut mieux pratiquer régulièrement 10 à 15 minutes par jour sur plusieurs mois, plutôt que de faire 2 ou 3 heures d’affilées à 3 semaines de l’épreuve. Si comme moi tu as du mal à savoir quand utiliser le present perfect ou le preterit, ce n’est pas en téléchargeant Babel à trois jours de l’examen que tu vas devenir bilingue.

Regarder des séries en anglais

Avant d’envisager de répondre aux questions des examinateurs, il faut déjà être en mesure de comprendre ce qu’ils te disent. Pour améliorer ta compréhension orale, je te conseille d’écouter régulièrement de l’anglais. Tu habitueras ton oreille à l’accent et tu seras beaucoup plus à l’aise ensuite pour pouvoir répondre. Sinon, tu risques de perdre tes moyens en regardant dans le blanc des yeux ton jury.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 5 meilleurs sites pour les étudiants en droit en 2024

En écoutant régulièrement de l’anglais tu te familiariseras avec la grammaire et le vocabulaire.

Et comment conseiller d’écouter un maximum d’anglais sans mentionner les séries ? Quand je te disais que tu pouvais lier l’utile à l’agréable en préparant ton épreuve d’anglais. On est tous fan de séries. Donc au lieu de regarder en français, tu regardes en anglais.

Tout le monde conseille d’activer les sous titres en anglais. Alors je suis tout à fait d’accord que de mettre les sous titres en français n’est d’aucune utilité. Par contre personnellement j’ai considérablement amélioré ma compréhension orale en désactivant carrément les sous titres. En effet, avec les sous titres en anglais je me focalise énormément sur la lecture, et au final je suis moins concentrée sur l’audio. Alors certes en regardant énormément de contenus avec les sous titres en anglais j’ai amélioré ma compréhension écrite, mais n’oublies pas que l’examen est un oral. Donc le but c’est de réussir à comprendre et à t’exprimer. Il faut donc te focaliser sur ces deux compétences.

préparer l'épreuve d'anglais

Regarder des vidéos YouTube

Si tu n’as pas le temps de regarder un épisode de ta série, tu peux utiliser YouTube. Il y a de nombreuses chaines dédiées à l’apprentissage de l’anglais. Tu n’as que l’embarras du choix. Mais je te conseille de suivre des Youtubeurs qui parlent anglais et non des français qui donnent des cours d’anglais. Les cours créés par des français sont souvent d’une excellente qualité, mais en regardant des vidéos tout en anglais tu t’immerges encore plus.

Je te conseille entre autres les chaines de Speak English with Vanessa, Lingua Marina ou encore To Fluency. Si tu veux te focaliser sur la prononciation tu peux également regarder les vidéos de Rachel’s English ou Sounds American.

Mais tu n’es pas obligé de regarder des vidéos spécialisées sur l’apprentissage de l’anglais. Tu peux tout simplement regarder des contenus sur des sujets qui t’intéressent, mais en anglais. Tu verras, tu auras même beaucoup plus de choix qu’en français. Regarder des vidéos est donc une des méthodes efficaces pour préparer l’épreuve d’anglais.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Consultation juridique : procédures civiles d'exécution

Ecouter des podcasts

Tu l’auras compris, je suis une fan de podcasts. C’est tellement pratique et efficace de pouvoir écouter n’importe quel contenu à n’importe quel moment et n’importe quel endroit. C’est un gain de temps énorme et en plus c’est divertissant.

Sur toutes les plateformes de streaming tu pourras accéder à des contenus en anglais. De la même façon que sur YouTube, tu peux écouter des podcasts dédiés à l’apprentissage de l’anglais. On ne présente plus la BBC ni TEDx, qui te permettront également de développer ta culture générale.

Mais si tu cherches des podcasts un peu différents, tu as d’autres possibilités. Si tu es un niveau débutant, je te conseille le podcast de Culips. Les intervenants s’expriment de façon très claire et il est facile de les comprendre. Si tu as un niveau un peu plus avancé, tu peux écouter All Ears English. Lindsay et Michelle débordent d’énergie, et il faut quand même s’accrocher pour tout comprendre.

Mais tu peux écouter des podcasts sur d’autres sujets qui n’ont rien à voir avec l’apprentissage de l’anglais. C’est même plus agréable je trouve. J’ai récemment découvert deux podcasts très intéressants.

Le premier c’est Short history of… . Comme son nom l’indique, il s’agit d’un podcast historique. Chaque épisode est consacré à un évènement marquant de l’histoire anglaise.

Le deuxième podcast intéressera plus particulièrement les personnes qui, comme moi, se passionnent pour les histoires de bandits et de gangsters. Il s’agit de Real outlaws. Ce podcast raconte les histoires de hors la loi célèbres, comme Billy the Kid ou Bonny and Clyde. Le narrateur s’exprime bien et les histoires sont passionnantes.

Prendre des cours

A l’heure d’internet, plus besoin de se déplacer ou de faire venir quelqu’un chez soi pour prendre des cours.

Il existe plusieurs plateformes sur internet qui mettent en relation des apprenants avec des professeurs. Il peut s’agir de professeurs professionnels ou simplement des natifs qui proposent des cours particuliers.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Réviser à la dernière minute : 3 conseils

Je te conseille italki et Preply. Tu peux trouver des cours à des prix tout à fait abordables, certains en dessous de 15 euros de l’heure. En plus, ce qui est bien c’est que tu peux faire des séances d’essais, à moins de 6 euros les 30 minutes. Si tu as réellement besoin d’une remise à niveau, ne te prives pas !

De plus, en prenant des cours tu améliores ta capacité d’écoute, et c’est un très bon entrenement pour l’examen. Les profs sont bienveillants, et tu peux même leur exposer ton projet, pour t’entrainer comme un examen blanc. Cela augmentera ta confiance en toi, et t’aidera à être plus à l’aise lors de l’entretien.

Echanger avec des anglophones natifs

Il existe des sites qui mettent en relation des personnes qui apprennent différentes langues. Ce qui est intéressant c’est que c’est absolument gratuit, et tu peux discuter avec anglophones natifs qui apprennent le français par exemple. C’est un échange de bons procédés en quelque sorte.

Ce qui est intéressant avec ces sites c’est d’échanger des conversations, chacun dans sa langue maternelle. Cela permet à chacun de pratiquer et d’améliorer sa compréhension orale, sa prononciation et son vocabulaire. Tu peux correspondre par écrit directement en envoyant des messages sur le site. Mais tu peux aussi utiliser Skype ou Zoom pour échanger en direct.

J’ai personnellement utilisé le site Conversationexchange. Mais il y a aussi My Language Exchange ou encore Tandem. Echanger avec des anglophones est donc une des méthodes efficaces pour préparer l’épreuve d’anglais

Conclusion

Tu l’auras compris, tu as énormément de méthodes efficaces pour réussir l’épreuve d’anglais à ta disposition. Si tu les utilises régulièrement, tu réussiras à récupérer quelques points à l’examen. En plus, c’est peut être la seule épreuve que tu peux préparer de façon agréable et divertissante. Dis moi en commentaire laquelle est la plus efficace pour toi, ou si tu as d’autre méthode à conseiller ?

Cette publication a un commentaire

Laisser un commentaire